• Violeta Camarasa, science journalist

    Une mode extrA?me: orner sa peau de cicatrices

    20 sept. Une mode extrA?me: orner sa peau de cicatrices

    La scarification, une pratique millAi??naire qui consiste Ai?? marquer la peau de cicatrices artistiques, est en train de renaAi??tre dans les sociAi??tAi??s avancAi??es. Cai??i??est une mode extrA?me, encore minoritaire, pour laquelle nai??i??existe aucune rAi??glementation lAi??gale, bien quai??i??elle comporte une agression pour la santAi??. Quai??i??est-ce que la scarification ? Comment affecte-t-elle la peau ? Est-elle plus dangereuse que les tatouages ou les piercings? Jusquai??i??oA? peut aller lai??i??A?tre humain dans lai??i??expression de ses Ai??motions ?

     

    online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil, perfect rx tadalafil. online pharmacy hong kong, online pharmacy hong kong.

    Tatouages, perforations, dAi??formationsai??i?? Depuis lai??i??AntiquitAi??, les hommes ont modifiAi?? leur corps pour exprimer des aspects individuels, culturels ou sociaux de leur identitAi??, donnant souvent lieu Ai?? des crAi??ations artistiques. Dans les sociAi??tAi??s modernes, cai??i??est ce qui est connu sous le nom de body art, et cela va des pratiques les plus rAi??pandues, comme la peinture corporelle, les tatouages ou les piercings, aux modes les plus extravagantes et moins populaires, comme les scarifications, ou cicatrices dAi??coratives.

     

    Pourtant, les mAi??decins prAi??viennent que certaines de ces tendances, qui sont en train de gagner des adeptes, en particulier chez les jeunes, peuvent avoir de sAi??rieuses consAi??quences sur la santAi??. Les scarifications agressent la peau et lai??i??empA?chent dai??i??assumer correctement ses fonctions dai??i??organe vital, ce qui est encore aggravAi?? par le manque dai??i??Ai??tudes spAi??cifiques et de normes venant rAi??glementer cette pratique.

     

    buying fertility drugs online, buying fertility drugs online, buying fertility drugs online, buying fertility drugs online, buying fertility drugs online, buying fertility drugs online.

    Le retour dai??i??une pratique millAi??naire

    ConsidAi??rAi??e comme lai??i??une des plus anciennes techniques de tatouage, la scarification a voyagAi?? Ai?? travers les siA?cles et les millAi??naires. Anthropologues et sociologues ont dAi??crit comment dai??i??antiques cultures dai??i??AmAi??rique (les Mayas, par exemple), dai??i??Afrique (les Yorubas, entre autres) et dai??i??OcAi??anie (les Maoris) utilisaient ai??i??et utilisent encore parfois de nos joursai??i?? ces techniques pour augmenter leur pouvoir de sAi??duction, exprimer leur appartenance Ai?? un groupe social ou leur statut, ou comme rite religieux.

     

    La scarification est rAi??apparue dans les sociAi??tAi??s Ai??voluAi??es comme une forme extrA?me ai??i??car douloureuse, dangereuse et minoritaireai??i?? de modifier et embellir son corps par des cicatrices. Patrons gAi??omAi??triques, dessins, lettresai??i??, les formes et les motifs ne sont plus les illustrations ancestrales, mais sont choisis par celui ou celle qui dAi??cidera de modifier sa peau au moyen de cette pratique agressive.

     

    Il semblerait que cette mode ait surgi dans les annAi??es 80 dans les sous-cultures gay et lesbienne de San Francisco (Ai??tats-Unis), se propageant dA?s 1990 parmi les mouvements Ai?? nAi??oprimitifs Ai??, qui rAi??cupAi??raient des techniques tribales ancestrales afin de vivre une expAi??rience plus authentique ou mystique avec leur propre corps. Heureusement, cette tendance nai??i??a atteint nulle part dans le monde la popularitAi?? des tatouages ou des piercings.

     

    Des techniques trA?s agressives

    Pour dessiner les cicatrices, les techniques les plus frAi??quentes sont le cutting, qui consiste Ai?? utiliser des instruments tranchants pour pratiquer des incisions dans le derme, la couche intermAi??diaire de la peau ; et le branding, qui emploie des piA?ces mAi??talliques chauffAi??es afin de provoquer des brAi??lures. Pour plus de dAi??tails, lai??i??on peut trouver sur Internet des blogs expliquant les mAi??thodes et les procAi??dAi??s employAi??s pour rAi??aliser des scarifications selon les effets esthAi??tiques dAi??sirAi??s.

     

    La scarification est une technique peu prAi??cise. Il existe nombre de variables qui font que le rAi??sultat soit imprAi??visible, aussi bien au niveau des risques encourus quai??i??Ai?? celui de lai??i??esthAi??tique : le type de peau de chacun, la profondeur de lai??i??incision ou la tempAi??rature et la durAi??e de la brAi??lure, la zone corporelle, le traitement a posteriori de la blessureai??i?? En outre, les cicatrices ayant tendance Ai?? sai??i??Ai??largir avec les annAi??es, les motifs doivent A?tre plutA?t grands et simples.

     

    Les cicatrices : un traumatisme de la peau

    Cependant, pour pouvoir Ai?? arborer Ai?? une cicatrice, il faut dai??i??abord causer des blessures suffisamment profondes, et cai??i??est lAi?? que peuvent commencer les problA?mes pour la santAi?? de la peau.

     

    La peau est le plus grand organe de notre corps. Elle possA?de de nombreuses fonctions vitales et nous fournit le mAi??canisme de perception et protection appelAi?? sens du toucher. La formation de cicatrices est la maniA?re dont la peau se rAi??pare. Mais si les blessures sont graves, non seulement la peau restera marquAi??e, mais de plus elle ne pourra plus remplir correctement ses fonctions essentielles.

     

    Une cicatrice est visible parce que le tissu cutanAi??, Ai?? la diffAi??rence de la peau saine, ne se rAi??gAi??nA?re pas. La substitution par une peau parfaitement saine ne se produit pas, mais un tissu plus mince et sans vaisseaux sanguins apparait Ai?? lai??i??endroit affectAi??. Le rAi??sultat est une absence irrAi??versible dai??i??Ai??lAi??ments fondamentaux de la couche superficielle de la peau, lai??i??Ai??piderme, comme les terminaisons nerveuses et les glandes chargAi??es de sAi??crAi??ter de la sueur et du sAi??bum afin de protAi??ger la peau et contrA?ler la tempAi??rature du corps.

     

    Le but de la scarification Ai??tant de provoquer des cicatrices visibles et durables, les coupures ou les brAi??lures doivent A?tre profondes, ce qui entraAi??ne Ai??galement une perte dAi??finitive du sens du toucher pour les zones ornAi??es.

     

    Scarification, tatouage et piercing

    Les tatouages et les piercings sont devenus trA?s populaires, ce qui a entraAi??nAi?? lai??i??apparition dai??i??Ai??tudes, de technologies et de rAi??glementations qui enrAi??duisent les risques pour la santAi??. En revanche, les scarifications sont une modification du corps beaucoup plus extrA?me et bien moins sAi??re ; plus rAi??cente et minoritaire, il nai??i??existe pas dai??i??Ai??tudes ni de normes venant rAi??glementer leur pratique. En fait, elles sont considAi??rAi??es comme illAi??gales dans de nombreux pays, oA? la loi restreint lai??i??utilisation de bistouris aux mAi??decins et chirurgiens. Alors, Ai?? plus forte raison le marquage au fer rouge !

     

    CritA?res sociaux et artistiques mis Ai?? part, et au-delAi?? des complications que peut entraAi??ner la scarification ai??i??telles quai??i??infections ou rAi??actions allergiques gravesai??i??, du point de vue de notre peau il sai??i??agit dai??i??une pratique peu recommandable qui doit A?tre Ai??vitAi??e.

    sample viagra prescription, sample viagra prescription, sample viagra prescription, sample viagra prescription, sample viagra prescription, sample viagra prescription.

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­