• Núria Estapé, science journalist

    Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    31 août Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    Notre peau est un systA?me Ai??cologique en Ai??quilibre. Des milliers de bactAi??ries, de virus, de champignons et dai??i??acariens lai??i??ont colonisAi??e depuis lai??i??aurore de l'Ai??volution des hominidAi??s et, depuis lors, de nombreuses espA?ces de micro-organismes vivent en symbiose avec les cellules de notre manteau cutanAi??. Les efforts de la science pour connaAi??tre nos colonisateurs ont rAi??vAi??lAi?? leur importance fondamentale pour la santAi?? de la peau. Aider Ai?? conserver lai??i??Ai??quilibre entre tous ces micro-organismes est la maniA?re la plus naturelle d'avoir une peau saine.

    Ai??

    MA?me s'il cela est difficile Ai?? concevoir, seulement 10% des cellules de la peau, des intestins et des muqueuses de notre corps sont humaines. La majoritAi?? sont des cellules dai??i??organismes microscopiques qui appartiennent au microbiote, lai??i??ensemble de tous les microbes Ai??trangers qui habitent notre corps, surtout le systA?me digestif et la peau. Par exemple, chaque centimA?tre carrAi?? de peau humaine contient environ un million de microorganismes de cent espA?ces diffAi??rentes. Tous ensemble, ils forment le microbiote de la peau (traditionnellement appelAi?? Ai??Ai??floreAi??Ai?? cutanAi??e). Il sai??i??agit dai??i??un Ai??cosystA?me complexe, comparable Ai?? tout autre Ai??cosystA?me de la croAi??te terrestre. Nous savons aujourdai??i??hui que notre peau a accueilli ces micro-organismes au long de milliers dai??i??annAi??es dai??i??Ai??volution et que lai??i??union entre nos propres cellules cutanAi??es et ces invitAi??s minuscules aide notre peau Ai?? mener Ai?? bien sa fonction principale : servir de barriA?re physique protectrice. Lire la suite

  • Anna Solana, science journalist

    Enfants : lorsque la peau les dAi??mange

    7 avril Enfants : lorsque la peau les dAi??mange

    Leur peau est immature, plus sensible aux agressions de lai??i??environnement et, par consAi??quent, plus sujette aux rougeurs, aux irritations et aux infections. Ils courent, sautent, jouent et, parfois, se font des Ai??corchures. Ils ont des Ai??ruptions, se grattent et refusent de se mettre de la crA?me. Mais il semble que tout passe et guAi??rit. Cependant, la peau des enfants a aussi besoin de quelques soins Ai??lAi??mentaires.

     

    Une fois surmontAi??es la dermatite des couches et les rougeurs inexplicables de lai??i??Ai??tape bAi??bAi??, qui finissent par cAi??der avec de la patience et une crA?me rAi??paratrice et hydratante, il semble que la seule chose dont il faille sai??i??occuper pour garder Ai?? lai??i??enfant une peau saine, cai??i??est lai??i??hygiA?ne quotidienne et la protection solaire. Il faut tout au plus penser aussi Ai?? couper les Ai??tiquettes des vA?tements, qui sont gAi??nAi??ralement en matAi??riaux synthAi??tiques et irritants. Lire la suite

  • Fede Montagud, editor

    Un shampoing vaut mieux que Ai?? No Poo Ai??

    15 janv. Un shampoing vaut mieux que Ai?? No Poo Ai??

    Internet est une source inAi??puisable de tendances et de modes. Certaines peuvent A?tre mauvaises pour notre peau et nos cheveux. Le dernier cri est la mode Ai??Ai??No PooAi??Ai??, qui consiste Ai?? ne pas utiliser de shampoing et se laver les cheveux Ai?? lai??i??eau, au bicarbonate, au vinaigre ou autres substances. Les dermatologues avertissent que ces pratiques comportent des risques dai??i??infections de la peau.

     

    Ces derniA?res annAi??es sai??i??est rAi??pandue une nouvelle mode, soi-disant Ai??Ai??Ai??coAi??Ai??, qui propose de remplacer les shampoings commerciaux ai??i?? qui contiennent des ingrAi??dients artificiels et des additifs chimiques ai??i?? par une mAi??thode de lavage des cheveux plus Ai??Ai??naturelleAi??Ai??, nommAi??e Ai??Ai??No Poo Ai??. Rappelons que Ai??Ai??pooAi??Ai?? signifie Ai??Ai??cacaAi??Ai?? en anglaisAi??; par consAi??quent, le jeu de mots renforce lai??i??idAi??e que les shampoings du commerce ne seraient pas exempts de matiA?res indAi??sirables. Cette maniA?re de prendre soin du cuir chevelu a plusieurs variantes. Lire la suite

  • Núria Estapé, science journalist

    Les couleurs de notre peau

    7 mars Les couleurs de notre peau

    Lai??i??espA?ce humaine est constituAi??e par trois races principales : noire, asiatique et caucasienne. Cette division nai??i??est pas scientifiquement correcte, mais aide Ai?? la comprAi??hension. La couleur de la peau rAi??vA?le, presque toujours au premier coup dai??i??Ai??il, la race Ai?? laquelle nous appartenons. NAi??anmoins, la pigmentation nai??i??est pas tout ce qui diffAi??rencie les peaux : les caractAi??ristiques de la couche cornAi??e, des glandes et de la flore microbienne dAi??terminent comment vieillira et quels sont les risques que devra affronter la peau de chaque couleur.

     

    Lorsque nous comparons lai??i??aspect des personnes de race noire, blanche et asiatique, nous nous basons principalement sur la couleur de leur peau. Le plus grand organe de notre corps, la peau, met parfaitement en Ai??vidence les diffAi??rences ethniques. Mais la couleur est-elle la seule diffAi??rence entre les peaux ? Les diverses peaux vieillissent-elles diffAi??remment ? Quelles sont les peaux les plus sensibles aux agressions chimiques et environnementales ? Lire la suite

Auteurs

+plus

Catégories

­