• Susana Andújar, chemist

    Les conservateurs en cosmAi??tique : le bon, la brute et le truand ?

    26 nov. Les conservateurs en cosmAi??tique : le bon, la brute et le truand ?

    Chaque jour, notre peau entre en contact avec quelque conservateur cosmAi??tique. Savons, gels, crA?mes, mousses, lotions, parfumsai??i?? Pratiquement tous les produits cosmAi??tiques ont besoin dai??i??un ou de plusieurs conservateurs pour arriver entre les mains du consommateur, et se conserver, en parfaite condition. Mais certains conservateurs peuvent sai??i??avAi??rer prAi??judiciablesAi??; les autoritAi??s sanitaires lAi??gifA?rent continuellement Ai?? leur sujet, pour le bien de notre peau et de notre santAi?? en gAi??nAi??ral.

    Ai??

    Le conservateur parfait serait celui dont lai??i??action antimicrobienne inhiberait tous les microorganismes responsables de la contamination dai??i??un produit cosmAi??tique (bactAi??ries, moisissures et levures). De plus, il devrait A?tre stable et inerte au contact des autres ingrAi??dients de la formule et, surtout, possAi??der un profil dai??i??innocuitAi?? qui permettrait de lai??i??utiliser en toute sAi??curitAi?? dans un produit donnAi??, et Ai?? certaines concentrations. Le plus souvent, il est difficile quai??i??un unique ingrAi??dient biocide remplisse toutes ces conditions. Les gens croient souvent que les ingrAi??dients naturels sont les moins toxiques.

    Ai??

    Ceux dont on parle dans les media ou qui possA?dent des noms chimiques Ai?? rallonge leur semblent suspects, car ils pensent que ce sont les plus toxiques. Mais cette apprAi??ciation ne reflA?te pas avec exactitude la complexitAi?? du sujet. Prenons quelques exemplesAi??:

    Ai??

    Le Ai??Ai??BonAi??Ai??

    • Les huiles essentielles (de cannelle, lavande, thym, arbre Ai?? thAi??ai??i??). Elles ne sont pas trA?s efficaces et doivent A?tre employAi??es Ai?? hautes concentrations, ce qui peut les rendre irritantes, allergAi??niques, instables et incompatibles avec le reste des ingrAi??dients.
    • Les esters de glycAi??ryle (laurate de glycAi??ryle, caprate et caprylate de glycAi??ryle) et les polyalcools (pentylA?ne glycol, hexylA?neglycol, caprylyl glycol, ethylhexylglycerinai??i??) et leurs combinaisons. Ils ne sont pas trA?s efficaces contre les moisissures et doivent A?tre utilisAi??s en plus grande quantitAi?? que les conservateurs traditionnels.

    Ai??Quelques combinaisons de certaines de ces substances Ai??largissent leur champ dai??i??action, mais des problA?mes de compatibilitAi?? et de stabilitAi?? persistent. Le conservateur parfait nai??i??existe pas et, par consAi??quent, le Ai??Ai??bonAi??Ai?? conservateur non plus.

    Ai??

    buyclomidonlaine.com/buy-nolvadex-online/ La Ai??Ai??BruteAi??Ai??

    Nous inclurons ici deux types de conservateurs dont la rAi??glementation a Ai??tAi?? changAi??e rAi??cemment et se trouve encore Ai?? lai??i??Ai??tude par la Commission EuropAi??enne.

    Ai??

    • Le formaldAi??hyde et les libAi??rateurs de formaldAi??hydeAi??: Le 5 juin 2014, ces produits ont reAi??u de la Commission EuropAi??enne la classification de substances CMR 1B (substances cancAi??rogA?nes, mutagA?nes ou toxiques pour la reproduction). Par consAi??quent, lai??i??utilisation en cosmAi??tique de formaldAi??hyde et de conservateurs qui libA?rent du formaldAi??hyde sera interdite Ai?? partir de septembre 2015. Il sai??i??agit de la classification du produit pur, ce qui signifie que les faibles concentrations employAi??es en cosmAi??tique et leurs risques potentiels rAi??els ne sont pas considAi??rAi??s.
    • MAi??thylchloroisothiazolinone et mAi??thylisothiazolinone (MCIT/MIT). En raison des sensibilisations provoquAi??es par ces substances biocides aprA?s des annAi??es de contact, et suite Ai?? une Ai??tude rAi??alisAi??e par le ComitAi?? Scientifique de SAi??curitAi?? des Consommateurs (SCCS) de lai??i??Union EuropAi??enne, ils ne pourront A?tre utilisAi??s que dans des produits cosmAi??tiques Ai?? rincer (gels et savons). Dans le cas de la MIT, la sAi??curitAi?? nai??i??a pas Ai??tAi?? dAi??montrAi??e pour les concentrations supAi??rieures Ai?? 15 ppm. Or, cette concentration de MIT nai??i??Ai??tant pas efficace comme conservateur, il faudrait en fait lai??i??interdire.

    Ai??Le Ai??Ai??TruandAi??Ai??

    1489 dr edward b armington, 1489 dr edward b armington, 1489 dr edward b armington, 1489 dr edward b armington, 1489 dr edward b armington, 1489 dr edward b armington.

    Dans cette catAi??gorie lai??i??on cite gAi??nAi??ralement les parabA?nes, plus pour leur mauvaise rAi??putation auprA?s des consommateurs ai??i?? souvent mal informAi??s ai??i?? que pour leur toxicitAi?? rAi??elle. Tous les parabA?nes n'ont pas Ai??tAi?? interdits et ils sont encore Ai?? lai??i??Ai??tude afin dai??i??en dAi??terminer les concentrations Ai?? employer.

    Ai??

    En octobre 2014, la Commission EuropAi??enne interdisait les isoparabA?nes et les parabA?nes Ai?? chaAi??ne longue, et rAi??glementait les concentrations dai??i??utilisation en tant quai??i??acide libre des mAi??thyleparabA?ne, Ai??thylparabA?ne, propylparabA?ne, butylparabA?ne et leurs sels. Ceci en raison des effets oestrogAi??niques (perturbations hormonales) que produisent les molAi??cules de plus grande taille de cette famille de conservateurs.

    Ai??

    Le futur

    Actuellement, de nombreux conservateurs lAi??galement autorisAi??s par la rAi??glementation cosmAi??tique europAi??enne font lai??i??objet dai??i??Ai??tudes exhaustives. Par exempleAi??:

    Ai??

    Ai??Ce qui permet de supposer que le nombre de biocides autorisAi??s ainsi que les concentrations dai??i??emploi se verront rAi??duire encore davantage. Par consAi??quent, lai??i??industrie cosmAi??tique devra rAi??soudre de nouveaux problA?mesAi??:

    Ai??

    • L'apparition de rAi??sistances des microorganismes aux substances conservatrices les plus frAi??quemment utilisAi??es.
    • Une surexposition des consommateurs Ai?? un mA?me type de conservateur, ce qui augmente le risque de sensibilisation et autres effets indAi??sirables.

    Ai??Ai??videmment, lai??i??objectif Ai?? atteindre est que les consommateurs puissent jouir de produits cosmAi??tiques sAi??rs. Mais avec lai??i??Ai??limination dai??i??une grande partie des conservateurs classiques, cela ne va pas A?tre facile. Lai??i??utilisation dai??i??antimicrobiens moins toxiques, mais aussi moins efficaces, augmentera le risque de contamination des produits.

    Ai??

    Lai??i??Ai??tude toxicologique de tous les ingrAi??dients suspects est nAi??cessaire, mais dans certains cas extrA?mes, le remA?de pourrait A?tre pire que la maladie. Pour Ai??viter les contaminations, le futur de la cosmAi??tique consistera peut-A?tre Ai?? devoir Ai??laborer tous les produits dans des environnements stAi??riles, et toujours en format jetable monodoseai??i??

    Ai??

    En rAi??sumAi??, en matiA?re de conservateurs, le bon, la brute et le truand nai??i??existent pasai??i?? Il y a des substances qui peuvent A?tre combinAi??es entre elles et qui, Ai?? faibles concentrations, sont sAi??res et permettent dai??i??obtenir des produits cosmAi??tiques conservAi??s correctement et sans risques pour le consommateur.

    Ai??

    + infoAi??:

    Comprendre les Ai??tiquettesAi??: que contient mon gel de doucheAi???

    Comprendre les Ai??tiquettesAi??: que contiennent les crA?mesAi???

    Les cosmAi??tiques hypoallergAi??niques sont-ils la solution pour les peaux sensiblesAi???

    Les allergA?nes des produits cosmAi??tiques

    Jusquai??i??Ai?? quel point les cosmAi??tiques sont-ils sAi??rsAi???

    Les parabA?nes sont-ils dangereuxAi???

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­