• Núria Estapé, science journalist

    Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    31 août Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    Notre peau est un systA?me Ai??cologique en Ai??quilibre. Des milliers de bactAi??ries, de virus, de champignons et dai??i??acariens lai??i??ont colonisAi??e depuis lai??i??aurore de l'Ai??volution des hominidAi??s et, depuis lors, de nombreuses espA?ces de micro-organismes vivent en symbiose avec les cellules de notre manteau cutanAi??. Les efforts de la science pour connaAi??tre nos colonisateurs ont rAi??vAi??lAi?? leur importance fondamentale pour la santAi?? de la peau. Aider Ai?? conserver lai??i??Ai??quilibre entre tous ces micro-organismes est la maniA?re la plus naturelle d'avoir une peau saine.

    Ai??

    MA?me s'il cela est difficile Ai?? concevoir, seulement 10% des cellules de la peau, des intestins et des muqueuses de notre corps sont humaines. La majoritAi?? sont des cellules dai??i??organismes microscopiques qui appartiennent au microbiote, lai??i??ensemble de tous les microbes Ai??trangers qui habitent notre corps, surtout le systA?me digestif et la peau. Par exemple, chaque centimA?tre carrAi?? de peau humaine contient environ un million de microorganismes de cent espA?ces diffAi??rentes. Tous ensemble, ils forment le microbiote de la peau (traditionnellement appelAi?? Ai??Ai??floreAi??Ai?? cutanAi??e). Il sai??i??agit dai??i??un Ai??cosystA?me complexe, comparable Ai?? tout autre Ai??cosystA?me de la croAi??te terrestre. Nous savons aujourdai??i??hui que notre peau a accueilli ces micro-organismes au long de milliers dai??i??annAi??es dai??i??Ai??volution et que lai??i??union entre nos propres cellules cutanAi??es et ces invitAi??s minuscules aide notre peau Ai?? mener Ai?? bien sa fonction principale : servir de barriA?re physique protectrice.

    Ai??

    Le microbiote contribue Ai?? maintenir le pH de la peau lAi??gA?rement acide, entre 4,5 et 5. Dans cet environnement, tous les microorganismes survivent en Ai??quilibre permanent et ai??i?? dans des circonstances normales ai??i?? les espA?ces ne se dAi??truisent pas entre elles. Ainsi la peau reste saine et sans altAi??ration, et peut nous dAi??fendre en permanence des agressions de l'extAi??rieur.

    sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra, sex pills generic viagra. Ai??

    Qui habite notre peauAi???

    Le projet microbiome humain a pour but de dAi??couvrir les noms et prAi??noms des micro-organismes qui vivent dans notre organisme par le biais de leur sAi??quenAi??age gAi??nAi??tique, cai??i??est-Ai??-dire de leur ADN. Les chercheurs cherchent Ai?? comprendre comment ces micro-organismes interviennent dans la biologie humaine.

    Ai??

    Sur notre peau ai??i?? qui fait au total prA?s de deux mA?tres carrAi??s de superficie ai??i??, les diverses espA?ces de ces minuscules colonisateurs prAi??fA?rent des zones concrA?tes, suivant l'humiditAi??, la salinitAi??, la tempAi??rature, l'aciditAi?? (le pH), la sueur et la teneur en sAi??bum (graisse). Lai??i??endroit de la peau oA? sai??i??installe chaque espA?ce devient son habitat.

    Ai??

    Par exemple, plusieurs espA?ces de staphylocoques et les corynAi??bactAi??ries prAi??fA?rent coloniser des zones humides et souvent occluses, comme les aisselles, l'aine, la face interne du coude, derriA?re les genoux et entre les orteils. En revanche, les bactAi??ries propioniques sai??i??installent dans les zones sAi??bacAi??es (oA? la peau libA?re plus de graisse), comme le front, le dos ou derriA?re les oreilles.

    Ai??

    Des champignons et des acariens aussi

    Outre les micro-organismes simples comme les bactAi??ries et les virus, dai??i??autres, plus complexes, vivent aussi sur la peau, comme des champignons et des acariens. Il y a quelques quatre-vingts espA?ces de champignons en principe inoffensifs. NAi??anmoins, si pour une raison quelconque lai??i??un dai??i??eux se mettait Ai?? prolifAi??rer, il pourrait causer des problA?mesAi??: la levure Malassezia, par exemple, dAi??clenche les symptA?mes des pellicules du cuir chevelu.

    Ai??

    Vivent Ai??galement sur lai??i??Ai??piderme, en particulier Ai?? la racine des poils (follicules pileux) du visage, de minuscules arthropodes appelAi??s Demodex folliculorum buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats, buy liquid prednisone for cats. https://buyclomidonlaine.com . Ils sai??i??alimentent des peaux mortes et sont inoffensifs. Mais si lai??i??Ai??quilibre de ces acariens est altAi??rAi??, diffAi??rentes complications peuvent faire leur apparition (folliculite, rosacAi??e, conjonctivite, etc.).

    Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??

    Les zones du microbiote

    Les zones les plus sA?ches de la peau, comme les avant-bras, les fesses et certaines parties des mains sont lai??i??habitat de la plus grande variAi??tAi?? dai??i??espA?ces. Les champignons et les virus cohabitent avec les bactAi??ries, parmi lesquelles se trouvent les actinobactAi??ries, les protAi??obactAi??ries et les endobactAi??ries (firmicutes). Dans les zones humides, en revanche, ou dans les plus grasses, la variAi??tAi?? des espA?ces est moindre, mais il y a une plus grande quantitAi?? d'individus. En outre, certains de ces micro-organismes sont itinAi??rantsAi??: ils passent un certain temps dans une zone de la peau et Ai??migrent ensuite Ai?? un autre endroit.

    Ai??

    AltAi??rations de la santAi?? de la peau

    Ainsi, le microbiote cutanAi?? a dAi??veloppAi?? une union et une collaboration Ai??troites avec les cellules de notre peau. Les experts disent mA?me que lorsque la peau nai??i??est exposAi??e quai??i??Ai?? une faible variAi??tAi?? de micro-organismes de lai??i??environnement, le systA?me immunitaire sai??i??affaiblit ou se dAi??sAi??quilibre. Il semblerait que les sociAi??tAi??s postindustrielles, avec leurs habitudes dai??i??hygiA?ne personnelle exagAi??rAi??e, nai??i??aient fait que dAi??tAi??riorer les relations symbiotiques entre notre peau et la flore microbienne.

    Ai??

    Ces derniA?res annAi??es, les cas de maladies inflammatoires de la peau, comme les dermatites atopiques ou eczAi??mas, ont triplAi?? dans les pays industrialisAi??s. Actuellement, lai??i??on ne met plus en doute le fait que les modes de vie modernes appauvrissent notre microbiote et dAi??clenchent ce type d'altAi??rations allergiques ou inflammatoires chroniques de la peau.

    Ai??

    HygiA?ne Ai?? base de bactAi??riesAi???

    Se laver avec une prAi??paration riche en bactAi??ries est la derniA?re invention dans le domaine des soins de la peau. Lai??i??idAi??e est venue dai??i??un industriel amAi??ricain qui se demandait pourquoi son cheval se roulait dans la terre humide et sale de l'Ai??table. ImprAi??gner la peau et le poil de microorganismes est la mAi??thode de nombreux mammifA?res en guise dai??i??hygiA?ne. Ainsi, ce biotechnologue amAi??ricain, sai??i??inspirant de la nature, a mis au point une prAi??paration Ai?? base de nitrosomonas eutrophiques, un type de bactAi??ries habituel sur la peau.

    Ai??

    Lors dai??i??une Ai??tude prAi??liminaire, rAi??alisAi??e rAi??cemment, 26 volontaires sains se sont lavAi??s uniquement avec cette prAi??paration pendant un mois. Il semblerait que les rAi??sultats ne soient pas encore quantifiables pour pouvoir en tirer des conclusions. Mais il est probable que le secteur cosmAi??tique Ai??voluera prochainement sur la base de produits riches en microbiote ou en principes actifs qui lai??i??enrichiront (probiotiques). Les savons et les gels du futur ne Ai??Ai??combattrontAi??Ai?? plus la Ai??Ai??saletAi??Ai??Ai?? de la peau, mais Ai??Ai??Ai??quilibreront nos colonies dai??i??habitantsAi??Ai??.

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­