• Fede Montagud, editor

    Attraction fatale : une question de chimie?

    16 mars Attraction fatale : une question de chimie ?

    Ai??Ai??Nous nous sommes rencontrAi??s et la ai???chimieai??? a fonctionnAi?? immAi??diatement, Ai??a a Ai??tAi?? une histoire Ai?? fleur de peauai??i??Ai??Ai?? metformin without prescription, metformin without prescription, buy levitra paypal, buy levitra paypal, buy levitra paypal, buy levitra paypal, buy levitra paypal, buy levitra paypal. crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton, crotamiton. metformin without prescription, metformin without prescription, metformin without prescription, metformin without prescription, metformin without prescription, metformin without prescription. Cai??i??est lAi?? une description classique de lai??i??attirance subite entre deux personnes. Avec de la chance, cela nous est dAi??jAi?? arrivAi??. Est-il possible que la Ai??Ai??peauAi??Ai?? ou la Ai??Ai??chimieAi??Ai?? conduisent directement Ai?? la passionAi??? Voyons sai??i??il existe une explication scientifique au coup de foudreai??i??

     

    Lai??i??on croyait que les A?tres humains se trouvaient Ai?? un niveau plus rationnel et sophistiquAi?? que dai??i??autres A?tres vivants, grA?ce Ai?? la rapide Ai??volution du cerveau de notre espA?ce. Les animaux, plus limitAi??s, Ai??tabliraient leurs rapports uniquement suivant de simples mAi??canismes primaires et irrationnels. Eh bien, cela nai??i??est pas tout Ai?? fait vrai, car nous rAi??agissons inconsciemment Ai?? de nombreux stimuli chimiques sAi??crAi??tAi??s par nos congAi??nA?res. Les phAi??romones que nous Ai??mettons tous (mais dont nous ne remarquons pas lai??i??odeur) dAi??clenchent des rAi??ponses chez les autres. Par exemple, lai??i??androstAi??rone, une phAi??romone masculine ai??i?? sAi??crAi??tAi??e principalement Ai?? travers la peau ai??i??, est perAi??ue (inconsciemment) par lai??i??odorat fAi??minin et peut dAi??clencher des rAi??ponses physiques immAi??diates.

     

    La copuline, une phAi??romone prAi??sente chez les femmes en pAi??riode fertile, stimule automatiquement la production de testostAi??rone chez les hommes. Dans des circonstances favorables (ce qui arrive souvent), nos cerveaux pourraient commencer alors Ai?? produire de la phAi??nylAi??thylamine, une amphAi??tamine naturelle qui gAi??nA?re euphorie, gaietAi?? et une certaine anxiAi??tAi?? (le nAi??ud dans la gorge). En consAi??quence, nous libAi??rons de la dopamine, de la noradrAi??naline et de la sAi??rotonine et, pour ainsi dire, le processus dai??i??amour Ai??Ai??chimiqueAi??Ai?? est alors en marche.

     

    Mais, selon les experts, cette Ai??Ai??chimieAi??Ai?? initiale ne durerait pas plus de trois ans environ. Ce nai??i??est pas un problA?meAi??: quelques efforts pour conserver des contacts de peau Ai?? peau (caresses et Ai??treintes habituelles) peuvent rallonger indAi??finiment lai??i??attirance et les stimuli sexuels. De plus, nous avons aussi lai??i??oxytocine, la vasopressine et les endorphines qui, par des mAi??canismes encore peu connus, pourraient nous venir en aide.

     

    Cai??i??est donc vraiAi??: lai??i??attraction peut commencer par la peau. Les phAi??romones font de nous des objets de dAi??sir, favorisent nos rapports et gAi??nA?rent des sentiments de confiance et de sympathie. Mais le grand mystA?re de lai??i??amour reste un secret de notre esprit.

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­