• Josep Orellana, science journalist

    AStre diabAi??tique et prendre soin de sa peau

    10 déc. AStre diabAi??tique et prendre soin de sa peau

    Il y a plus de 380 millions de diabAi??tiques dans le monde, et le chiffre ne cesse dai??i??augmenter. Dans un avenir proche, un adulte sur dix en souffrira. Le diabA?te entraAi??ne de multiples effets adverses pour notre santAi??, dont beaucoup affectent la peau. Comment pouvons-nous les rAi??duire au maximum et protAi??ger notre peauAi???

    Ai??

    Les personnes souffrant de diabA?te (excA?s de glucose dans le sang) sur de longues pAi??riodes prAi??sentent une tendance accrue Ai?? avoir des problA?mes de peau. Un diabAi??tique sur trois souffre dai??i??altAi??rations cutanAi??es, qui sont souvent le premier signal de la prAi??sence de la maladie. Des niveaux Ai??levAi??s de glucose dans le sang provoquent dans la peau des variations biochimiques qui en altA?rent la structure et les fonctions. Ces changements sont la cause de sAi??cheresse et dai??i??une perte en Ai??lasticitAi??, ainsi que du vieillissement prAi??coce de la peau. Lire la suite

  • Violeta Camarasa, science journalist

    CosmAi??tiques toxiques

    10 nov. CosmAi??tiques toxiques

    Il faut souffrir pour A?tre belleAi??? Depuis la nuit des temps, les hommes et les femmes ont utilisAi?? une infinitAi?? de produits dans le but dai??i??embellir leur peau. Beaucoup de ces actifs historiques Ai??taient toxiques, certains Ai??tant mA?me mortels. Cai??i??est la face obscure de la cosmAi??tique, qui dAi??montre que, pour A?tre belles ai??i?? ou beaux ai??i??, nous sommes capables de souffrir, et beaucoup.

    Ai??

    Les beaux yeux Ai??gyptiens que nous voyons dans les films Ai??taient souvent obtenus Ai?? base de galA?ne (chimiquement, il sai??i??agit de sulfure de plomb, un Ai??lAi??ment neurotoxique). Au Moyen-Orient, en Afrique et dans le sud asiatique, le khA?l ai??i?? une pA?te qui, dans lai??i??AntiquitAi??, Ai??tait faite Ai?? base de galA?ne broyAi??e ai??i?? est utilisAi?? depuis des siA?cles pour souligner les yeux. La galA?ne nai??i??est quai??i??un exemple parmi dai??i??autres de la longue histoire de l'utilisation du plomb en cosmAi??tique. Lire la suite

  • Anna Solana, science journalist

    Photoprotection en pilules

    14 oct. Photoprotection en pilules

    Les crA?mes solaires sont la mAi??thode la plus employAi??e pour protAi??ger la peau des rayons du soleil, mA?me si tout le monde n'utilise pas les mieux adaptAi??es ni tout le monde se souvient dai??i??en remettre au bout de quelques heures. Lai??i??on cherche nAi??anmoins depuis longtemps des alternatives plus pratiques pour Ai??viter les dommages causAi??s par les rayons UV. La photoprotection orale pourrait en A?tre une.

    Ai??

    Ils sont vendus comme une mAi??thode pour protAi??ger la peau de tout le corps de maniA?re homogA?ne et uniforme, sans avoir Ai?? sai??i??inquiAi??ter de la sueur ni du contact de lai??i??eau ou des textiles, comme cai??i??est le cas avec les filtres solaires. Les photoprotecteurs oraux contiennent essentiellement des antioxydants (carotAi??noA?des, polyphAi??nols, flavonoA?des, etc.) et des vitamines (C, E) qui attAi??nuent les dommages que les rayons ultraviolets du soleil produisent dans lai??i??ADN. Mais jusquai??i??Ai?? prAi??sent il nai??i??a pas encore Ai??tAi?? dAi??montrAi?? quai??i??ils fournissent la protection suffisante pour pouvoir remplacer les crA?mes solaires, et encore moins les vA?tements, chapeaux et lunettes de soleil. Lire la suite

  • Fede Montagud, editor

    Des dAi??odorants biologiques ?

    6 juin Des dAi??odorants biologiques ?

    , order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india, order prednisone india. Des dAi??odorants biologiques ?Les dAi??odorants et anti-transpirants peuvent limiter ou dissimuler lai??i??odeur qui Ai??mane des aisselles aprA?s une dure journAi??e de labeur ou une sAi??ance dai??i??exercice, bien que rien ne puisse Ai??liminer complA?tement lai??i??odeur corporelle. Mais une rAi??cente dAi??couverte pourrait bien aider Ai?? amAi??liorer les produits existant actuellement sur le marchAi??.

    Ai??

    Il y a environ deux ans, Chris Callewaert, chercheur Ai?? lai??i??UniversitAi?? de Gand (Belgique), affirmait que lai??i??odeur corporelle devait cesser dai??i??A?tre un sujet tabou, car, bien souvent, il ne sai??i??agit pas dai??i??une question dai??i??hygiA?ne. Les aisselles, rappelait-il, abritent plus de bactAi??ries quai??i??il y a dai??i??hommes sur notre planA?te. Et certaines personnes accumulent simplement un plus grand nombre de microorganismes responsables de la dAi??composition des molAi??cules de sueur, augmentant les mauvaises odeurs. Callewaert faisait surtout rAi??fAi??rence aux bactAi??ries du genre Corynebacterium, qui Ai??taient alors considAi??rAi??es comme les principales responsables de lai??i??odeur corporelle. Lire la suite

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­