• Anna Solana, science journalist

    CrA?mes BB, CC, DD, EEai??i??

    20 déc. CrA?mes BB, CC, DD, EEai??i??

    Ces doubles initiales ne sont pas les noms de code de diffAi??rents systA?mes d'exploitation de software, qui sai??i??identifient souvent suivant lai??i??ordre alphabAi??tique. Elles dAi??crivent les crA?mes hybrides ou Ai??Ai??tout en unAi??Ai??, qui promettent, depuis quelques annAi??es, une foule de bienfaits pour la peau. Mais quelles diffAi??rences y a-t-il entre les versions BB, CC, DD et EEAi??? Sont-elles efficaces, ou font-elles seulement partie de bonnes campagnes de marketingAi???

    Ai??

    Les BB cream existent sur le marchAi?? occidental depuis environ cinq ans, bien que lai??i??appellation vienne de plus loin. En effet, la dermatologue et allergologue allemande Christine Schrammek affirme avoir conAi??u, en 1967, la premiA?re crA?me Blemish Balm (BB), ou baume anti-imperfections, pour traiter la peau aprA?s les peelings. La formule originale contenait de lai??i??oxyde de zinc, du dioxyde de titane, de la racine de rAi??glisse et du panthAi??nol, cai??i??est-Ai??-dire un cocktail de propriAi??tAi??s anti-inflammatoires, protectrices, calmantes et hydratantes qui confAi??raient au produit un intAi??rA?t considAi??rable.

    Ai??

    Mais lai??i??idAi??e de gAi??nie a Ai??tAi?? dai??i??ajouter des pigments colorAi??s Ai?? une crA?me hydratante. DAi??jAi?? dans les annAi??es 80, ces baumes teintAi??s Ai??taient utilisAi??s en protection postopAi??ratoire pour le visage.

    Ai??

    Le gain de temps Ai?? lai??i??honneur

    Dans une sociAi??tAi?? toujours pressAi??e, cette idAi??e Ai??tait destinAi??e Ai?? connaAi??tre le succA?s tA?t ou tard. Il suffit de cinq minutes aprA?s sa douche pour se mettre une BB crA?me et pouvoir sortir dans la rue la tA?te haute. Adieu au cauchemar des crA?mes hydratantes, sAi??rums, bases, fonds de teint et autres.

    Ai??

    Pour cette raison, le marchAi?? asiatique les lanAi??ait au dAi??but de la dAi??cennie comme une rAi??volution cosmAi??tique en regard des laborieuses routines traditionnelles de la femme japonaise ou corAi??enne, qui prenaient bien du temps devant le miroir.

    Ai??

    ImmAi??diatement reprise par lai??i??industrie des Ai??tats-Unis, l'invention fut rebaptisAi??e Beauty Balm (baume de beautAi??) et on lui ajouta quelques arguments de vente supplAi??mentaires, comme la protection solaire et des ingrAi??dients anti-A?ge.

    Ai??

    Lai??i??idAi??e fut une rAi??ussiteAi??aux Ai??tats-Unis : entre 2011 et 2012, les ventes des crA?mes BB se sont multipliAi??es par 20ai??i?? NAi??anmoins, pour certains spAi??cialistes en cosmAi??tique, les crA?mes BB ne sont guA?re plus de que simples crA?mes hydratantes teintAi??es.

    Ai??

    CC cream, une touche de couleur

    Le public-cible des BB cream est jeune. Afin de pouvoir cibler le segment suivant, au-dessus de la trentaine, lai??i??industrie avait un as dans sa mancheAi??: Ai?? peine un an plus tard, elle sortait les crA?mes CC, pour color correction (correction de la couleur) ou complexion correction (correction du teint), suivant les marques.

    Ai??

    Ai?? lai??i??Ai??quation de la peau parfaite, elles ajoutent donc le contrA?le de la couleur et de lai??i??Ai??clat, cai??i??est-Ai??-dire un teint plus uniforme et lai??i??amAi??lioration de lai??i??aspect des pores. Ces crA?mes ressemblent davantage au fond de teint classique, couvrant donc davantage les imperfections, et ont gAi??nAi??ralement un indice de protection solaire plus Ai??levAi?? que leurs cousines germaines les crA?mes BB, sans compter leur action antioxydante. Mais elles ne font pas beaucoup plus que leurs prAi??dAi??cesseurs.

    Ai??

    Et puis les DD arrivA?rentai??i?? viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland, viagra kopen in nederland.

    Cai??i??est peut-A?tre la raison pour laquelle, dA?s 2013, certaines marques se lanAi??aient dans les formules DD, c'est-Ai??-dire daily defense (dAi??fense quotidienne) ou dynamic do-all (tout en un dynamique), suivant leurs fabricants.

    Ai??

    En thAi??orie, les crA?mes DD combinent les propriAi??tAi??s de soin de la peau des BB au pouvoir correcteur des CC, ciblant donc les peaux matures. Lai??i??argument de vente, dans ce cas, rAi??side dans la possibilitAi?? de lutter contre les effets environnementaux (principalement la pollution).

    Ai??

    Mais leurs ingrAi??dients (facteur de protection solaire et antioxydants) ne les rendent pas trA?s diffAi??rentes des prAi??cAi??dentes. Elles ont gAi??nAi??ralement un IPS plus Ai??levAi?? (jusquai??i??Ai?? 50), mais, Ai??tant conAi??ues pour A?tre appliquAi??es comme un fond de teint une fois par jour, la protection rAi??elle contre les rayons UV ne dure que quelques heures.

    Ai??

    Pour se dAi??marquer de la concurrence, certaines firmes ajoutent comme bAi??nAi??fice supplAi??mentaire la capacitAi?? dai??i??activer la mAi??lanine pour aider Ai?? booster le bronzage. Reste Ai?? savoir dans quelle mesure cela est obtenu.

    Ai??

    EE cream, les derniA?res venues

    Poursuivant ce curieux abAi??cAi??daire cosmAi??tique, les crA?mes EE commencent Ai?? A?tre commercialisAi??es en 2014, apportant un plus en exfoliation (extra exfoliating), un effet Ai??claircissant contre les taches (enlighter effect), voire une action Ai??nergisante (energy enhancer). En dai??i??autres termes, elles contiennent du tocophAi??rol (vitamine E), un antioxydant puissant.

    Ai??

    cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg, cialis 1mg.

    Ai?? lai??i??instar des prAi??cAi??dentes, ce sont encore des crA?mes hybrides, dont lai??i??objectif est de cumuler diffAi??rentes Ai??tapes des soins de la peau dans un pot unique, et elles reprAi??sentent donc un produit intAi??ressant pour les consommateurs pressAi??s. En thAi??orie, elles accAi??lA?rent le processus dai??i??exfoliation, hydratent la peau et unifient le teint. Mais elles ne font pas mieux que ne le font dai??i??autres crA?mes sAi??parAi??ment.

    Ai??

    Et pourtant, comme dans le cas de leurs cousines BB, CC et DD, le marketing sai??i??est chargAi?? de les hisser aux meilleurs emplacements pour inciter les consommateurs Ai?? les essayer, au moins une fois, mA?me sai??i??ils se doutent bien quai??i??elles ne font que rallonger le concept accrocheur de lai??i??abAi??cAi??daire cosmAi??tique. La sociAi??tAi?? de la hA?te et des selfies obligeai??i??

    Ai??

    Prochain arrA?tAi??: les crA?mes FF.

    Ai??

    +infoAi??:

    Des vitamines pour la peau

    Comprendre les Ai??tiquettes : que contiennent les crA?mes?

    La cosmAi??tique pour Ai?? selfies Ai??

    Ai??

Auteurs

+plus

Catégories

Archives

­