• Laura Chaparro, science journalist

    Du champ de bataille Ai?? la serviette de plage

    20 mai

    Une jeune femme en train de bronzer sur une plage paradisiaque. Un soldat amAi??ricain envoyAi?? sur les cA?tes du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Apparemment ils nai??i??ont rien en commun, pourtant quelque chose les rAi??unit : la photoprotection solaire.

     

    Le conflit bellique a marquAi?? le dAi??but de l'industrie des produits de protection solaire. Les Ai??tats-Unis recommandA?rent Ai?? leurs soldats dai??i??utiliser ce qu'ils appelaient ai???red vet petai??i?? (ai???red veterinary petrolatumai??i??), un Ai??cran solaire, pour protAi??ger leur peau aprA?s les dures journAi??es quai??i??ils vivaient chaque jour. Les soldats qui combattaient en Afrique ou aux Philippines utilisaient Ai??galement de lai??i??huile de paraffine rouge, le premier produit de protection solaire de lai??i??Histoire, dAi??rivAi?? du pAi??trole. L'armAi??e de lai??i??air des Ai??tats-Unis le distribuait Ai?? ses aviateurs au cas oA? ils seraient abattus sur des territoires tropicaux, sans ombres oA? sai??i??abriter. Lire la suite

  • Laura Chaparro, science journalist

    Vitamine D: faut-il prendre des supplAi??ments?

    3 mars

    Le soleil est source de vie. Par exemple, les rayons ultra-violets qui arrivent sur notre peau aident notre organisme Ai?? synthAi??tiser la vitamine D. Cependant, de nombreuses personnes, probablement Ai?? cause du manque dai??i??heures dai??i??exposition au soleil, enregistrent de faibles niveaux de cette substance et elles dAi??cident alors de prendre des supplAi??ments vitaminiques. Mais les scientifiques ne sont pas tous dai??i??accord. SupplAi??ments, oui ou non ? Le dAi??bat reste ouvert.

     

    La vitamine D influe sur la santAi?? de notre peau sans que nous en soyons conscients. Par exemple, avec un taux suffisant de cette substance notre systA?me immunitaire se renforce et nous avons ainsi moins de risques de souffrir dai??i??acnAi??. Mais ce nai??i??est pas tout. Dans certains cas dai??i??Ai??ruptions cutanAi??es, les rayons du soleil, qui provoquent la production de cette vitamine, rAi??ussissent Ai?? en rAi??duire les symptA?mes, de mA?me que pour les eczAi??mas et les psoriasis. Lire la suite

  • Laura Chaparro, science journalist

    Attention aux piercings!

    15 févr.

    Ai??

    Les piercings sont en vogue chez les jeunes. De nos jours, des orifices traversant la peau sont rAi??alisAi??s Ai?? nai??i??importe quel endroit de notre corps, ai??i??bouche, oreilles, nombril, seins, parties gAi??nitalesai??i?? parce que lai??i??esthAi??tique le veut ainsi. Mais les statistiques mAi??dicales montrent que la perforation de notre couche protectrice entraAi??ne dans de nombreux cas des complications pour notre santAi??.

    Ai??

    Actuellement, les piercings sont devenus des Ai??lAi??ments parmi tant dai??i??autres de notre image personnelle. En signe de rAi??bellion, de diffAi??renciation ou pour des questions esthAi??tiques, les jeunes des pays occidentaux misent sur cette pratique en la combinant souvent avec lai??i??impression de tatouages viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test, viagra_ohne_rezept_test. sur leurs corps. Cependant, percer notre peau suppose certains risques, Ai?? court ou Ai?? moyen terme, souvent mAi??connus.Ai?? Lire la suite

  • Laura Chaparro, science journalist

    La flore de la peau, notre bouclier de protection

    4 févr.

    La flore de notre peau est constituAi??e de millions de bactAi??ries qui cohabitent en nous avec harmonie. GrA?ce Ai?? elles, nous avons un bouclier qui nous protA?ge. La flore garantit que notre peau reste saine, avec une bonne apparence et elle nous Ai??vite dai??i??avoir des infections.

    Ai??

    Lorsque nous entendons le mot ai???bactAi??rieai??i??, nous pensons Ai?? des microorganismes nuisibles qui sont les responsables de diffAi??rents types dai??i??infections dont nous avons parfois souffert. Bien que ces altAi??rations cutanAi??es se produisent effectivement, elles sont exceptionnelles. Les bactAi??ries et les champignons que notre peau hAi??berge, assument des fonctions trA?s positives et ils forment notre flore microbienne normale. Non seulement la flore sai??i??autorAi??gule pour contribuer Ai?? lai??i??Ai??quilibre de notre organisme, mais elle intervient aussi dans la dAi??fense contre les infections. Elle contribue Ai?? la dAi??gradation des lipides de la surface cutanAi??e en favorisant ainsi la fonction barriA?re de notre peau, et elle est responsable de lai??i??odeur naturelle de notre corps par lai??i??altAi??ration des composants de la sueur. Lire la suite

Auteurs

+plus

Catégories

­