• Anna Solana, science journalist

    Des diamants pour la peau

    16 juin Des diamants pour la peau

    Depuis quelques annAi??es, les crA?mes Ai?? la poudre de diamant sont vendues comme traitements outrageusement chers utilisAi??s par les people pour pouvoir arborer une peau de rA?ve en remontant le tapis rouge. Voici que des scientifiques asiatiques affirment A?tre parvenus Ai?? rAi??duire le coAi??t de production des diamants de laboratoire afin de rendre plus accessible ce luxueux caprice du skin care.

    Ai??

    Les Ai??tiquettes des crA?mes Ai?? la poudre de diamant promettent une peau plus lisse et plus jeune dA?s la premiA?re application, allAi??guant que la gemme en question possA?de des propriAi??tAi??s exfoliantes, quai??i??elle stimule la production de collagA?ne et aide Ai?? estomper les rides et les imperfections du teint. En vertu du marketing, ces textes ne sont guA?re diffAi??rents de ceux que prAi??sentent dai??i??autres crA?mes aux ingrAi??dients moins exclusifs. En revanche, la diffAi??rence rAi??side dans les prix de ces crA?mes de luxe, clairement pensAi??s pour les bourses bien remplies. Lire la suite

  • Fede Montagud, editor

    Des dAi??odorants biologiques ?

    6 juin Des dAi??odorants biologiques ?

    Les dAi??odorants et anti-transpirants peuvent limiter ou dissimuler lai??i??odeur qui Ai??mane des aisselles aprA?s une dure journAi??e de labeur ou une sAi??ance dai??i??exercice, bien que rien ne puisse Ai??liminer complA?tement lai??i??odeur corporelle. Mais une rAi??cente dAi??couverte pourrait bien aider Ai?? amAi??liorer les produits existant actuellement sur le marchAi??.

    Ai??

    Il y a environ deux ans, Chris Callewaert, chercheur Ai?? lai??i??UniversitAi?? de Gand (Belgique), affirmait que lai??i??odeur corporelle devait cesser dai??i??A?tre un sujet tabou, car, bien souvent, il ne sai??i??agit pas dai??i??une question dai??i??hygiA?ne. Les aisselles, rappelait-il, abritent plus de bactAi??ries quai??i??il y a dai??i??hommes sur notre planA?te. Et certaines personnes accumulent simplement un plus grand nombre de microorganismes responsables de la dAi??composition des molAi??cules de sueur, augmentant les mauvaises odeurs. Callewaert faisait surtout rAi??fAi??rence aux bactAi??ries du genre Corynebacterium, qui Ai??taient alors considAi??rAi??es comme les principales responsables de lai??i??odeur corporelle. Lire la suite

Auteurs

+plus

Catégories

­