• Núria Estapé, science journalist

    Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    31 août Le microbiote ou la Ai?? flore Ai?? de la peau

    Notre peau est un systA?me Ai??cologique en Ai??quilibre. Des milliers de bactAi??ries, de virus, de champignons et dai??i??acariens lai??i??ont colonisAi??e depuis lai??i??aurore de l'Ai??volution des hominidAi??s et, depuis lors, de nombreuses espA?ces de micro-organismes vivent en symbiose avec les cellules de notre manteau cutanAi??. Les efforts de la science pour connaAi??tre nos colonisateurs ont rAi??vAi??lAi?? leur importance fondamentale pour la santAi?? de la peau. Aider Ai?? conserver lai??i??Ai??quilibre entre tous ces micro-organismes est la maniA?re la plus naturelle d'avoir une peau saine.

    Ai??

    MA?me s'il cela est difficile Ai?? concevoir, seulement 10% des cellules de la peau, des intestins et des muqueuses de notre corps sont humaines. La majoritAi?? sont des cellules dai??i??organismes microscopiques qui appartiennent au microbiote, lai??i??ensemble de tous les microbes Ai??trangers qui habitent notre corps, surtout le systA?me digestif et la peau. Par exemple, chaque centimA?tre carrAi?? de peau humaine contient environ un million de microorganismes de cent espA?ces diffAi??rentes. Tous ensemble, ils forment le microbiote de la peau (traditionnellement appelAi?? Ai??Ai??floreAi??Ai?? cutanAi??e). Il sai??i??agit dai??i??un Ai??cosystA?me complexe, comparable Ai?? tout autre Ai??cosystA?me de la croAi??te terrestre. Nous savons aujourdai??i??hui que notre peau a accueilli ces micro-organismes au long de milliers dai??i??annAi??es dai??i??Ai??volution et que lai??i??union entre nos propres cellules cutanAi??es et ces invitAi??s minuscules aide notre peau Ai?? mener Ai?? bien sa fonction principale : servir de barriA?re physique protectrice. Lire la suite

  • Anna Solana, science journalist

    Quand sentir mauvais nai??i??est pas une question dai??i??hygiA?ne

    28 août Quand sentir mauvais nai??i??est pas une question dai??i??hygiA?ne

    Elle est la cause dai??i??une agressive odeur de sueur, mais pas par manque d'hygiA?ne. La bromhidrose est un trouble liAi?? gAi??nAi??ralement Ai?? la sAi??crAi??tion des glandes sudoripares apocrines ai??i?? situAi??es aux aisselles, au pubis, au pAi??rinAi??e, au nombril, au pli des seins ou derriA?re les oreilles ai??i??, qui peut affecter aussi bien les hommes que les femmes. Cai??i??est un trouble chronique, mais qui peut A?tre traitAi??.

    Ai??

    Ce nai??i??est pas que les personnes affectAi??es transpirent davantage, mais la sueur produite par leurs glandes sudoripares apocrines contient des cAi??ramides diffAi??rentes de celles du reste de la population, lesquelles produisent une odeur forte en Ai??tant dAi??composAi??es par les bactAi??ries que nous avons tous sur la peau. Une odeur dAi??crite gAi??nAi??ralement comme A?cre, rance ou aigre, et qui ne peut A?tre dissimulAi??e. Lai??i??on pense quai??i??il sai??i??agit dai??i??une affection gAi??nAi??tique, mais elle peut aussi A?tre due Ai?? des troubles du mAi??tabolisme comme le diabA?te, Ai?? des altAi??rations des glandes surrAi??nales ou thyroA?de, et Ai?? certains mAi??dicaments. De plus, certains aliments, comme les oignons ou lai??i??ail, ainsi que les Ai??pices, le tabac ou lai??i??alcool, peuvent lai??i??aggraver. Lire la suite

  • Violeta Camarasa, science journalist

    Sept rAi??flexions avant de prendre la dAi??cision de sai??i??Ai??piler au laser

    21 août Sept rAi??flexions avant de prendre la dAi??cision de sai??i??Ai??piler au laser

    Lai??i??Ai??pilation laser est une technique dai??i??Ai??limination des poils et du duvet dont lai??i??utilisation sai??i??est beaucoup rAi??pandue ces derniA?res annAi??es. Quels en sont les risques pour la santAi?? de la peauAi??? Quelles sont les zones du corps oA? elle nai??i??est pas conseillAi??eAi??? Comment choisir un centreAi??? Avant de prendre une dAi??cision, il faut bien sai??i??informer et penser aux implications possibles.

    Ai??

    Comment le poil est-il Ai??liminAi??Ai??? Lai??i??Ai??pilation laser, une technique en application depuis une dizaine dai??i??annAi??es, consiste Ai?? dAi??truire la racine du poil en y envoyant un faisceau de lumiA?re d'une longueur d'onde et dai??i??une intensitAi?? dAi??terminAi??es. La mAi??lanine, responsable de la couleur du poil, absorbe lai??i??Ai??nergie lumineuse et la transforme en chaleur, de sorte que la racine est dAi??truite sans abAi??mer les zones voisines (photothermolyse sAi??lective).

    Ai??

    Quel type de laserAi??? Lai??i??efficacitAi?? des diffAi??rents types de laser varie suivant le type de poil, et l'on peut les combiner au cours du traitement. Par exemple, le laser alexandrite est bon pour Ai??liminer le poil moyen ou Ai??pais, tandis que le laser Ai?? diode est plus adaptAi?? au traitement des poils masculins. Dai??i??autres lasers frAi??quemment employAi??s sont le Nd-YAG ou la LumiA?re Intense PulsAi??e (IPL). Lire la suite

  • Fede Montagud, editor

    La peau claire mAi??diterranAi??enne, une question de sAi??lection naturelle

    16 août La peau claire mAi??diterranAi??enne, une question de sAi??lection naturelle

    Le gA?ne MC1R est lai??i??un des gA?nes chargAi??s de rAi??guler la synthA?se de la mAi??lanine et, par consAi??quent, fait que nous ayons la peau plus ou moins foncAi??e et les cheveux dai???une couleur dAi??terminAi??e. Une mutation de ce gA?ne, habituelle chez les habitants de la rAi??gion mAi??diterranAi??enne, explique que ceux-ci aient une peau qui, bien que claire, bronze facilement en Ai??tAi??.

    Ai??

    Dai??i??aprA?s une Ai??tude rAi??alisAi??e par lai??i??UniversitAi?? Jaume I de CastellA? et lai??i??UniversitAi?? du Pays Basque, espagnoles toutes deux, portant sur plus de 1.000 individus de rAi??gions diffAi??rentes et publiAi?? dans la revue Molecular Biology and Evolution, lai??i??on retrouve la mutation appelAi??e V60L du gA?ne MC1R chez 10 Ai?? 20% de la population. Cette mutation, estiment les scientifiques, sai??i??est produite il y a 30 Ai?? 50.000 ans. Elle est directement associAi??e Ai?? la peau claire et aux cheveux blonds ou roux, et possA?de deux aspects. Dai??i??une part, elle sai??i??avA?re positive, car une peau plus blanche facilite la synthA?se de la vitamine D (nAi??cessaire Ai?? la croissance) durant lai??i??hiver et apporte une certaine protection en Ai??tAi?? grA?ce Ai?? son aptitude Ai?? prendre une pigmentation plus foncAi??e. Mais, dai??i??autre part, les individus qui la prAi??sentent ont Ai??galement une plus grande prAi??disposition Ai?? souffrir de cancer de la peau. Les deux faces de la mAi??daille. NAi??anmoins, pour les chercheurs, cette dAi??couverte peut sai??i??avAi??rer trA?s utile dans le domaine de la prAi??vention mAi??dicale.

Auteurs

+plus

Catégories

­